Accueil > Projets de territoire > Pays de Cornouaille > Historique du Pays de Cornouaille

Historique du Pays de Cornouaille

Riches d’une forte identité, les acteurs du territoire cornouaillais ont toujours eu un réflexe de travail en commun. Le "Pays de Cornouaille" existait déjà dans les faits, la loi d'orientation pour l'aménagement et le développement durable du territoire du 25 juin 1999, dite loi Voynet, lui a permis de trouver une légitimité administrative.

Dès 1999 une association de préfiguration est créée pour définir la Charte et le Conseil de développement. En 2003, le Pays de Cornouaille choisit la forme juridique du Groupement d'Intérêt Public de Développement Local (GIP-DL) définit par la loi Voynet de 2005.
Les membres fondateurs du GIP Pays de Cornouaille sont les EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) de Cornouaille, les communes isolées de l'époque (Locronan et île de Sein), les 3 chambres consulaires et 3 associations de Pays touristiques (AOCD-Association Ouest Cornouaille Développement, PPC-Pays des Portes de Cornouaille, Pays du Menez-Hom Atlantique).

Une fois constitués la Charte et le Conseil de développement, le GIP-Pays de Cornouaille a travaillé au contrat Région-Pays, au volet territorial du CPER (Contrat de Plan Etat Région) et aux diverses actions de développement territorial. Il a en particulier créé en un pôle énergie en 2007 et intégré les pays touristiques en 2010. Début 2011, les missions, actions et collaborateurs du Pays de Cornouaille ont été intégrés à Quimper Cornouaille Développement et, en 2012, le GIP a été dissout administrativement

La Charte du Pays de Cornouaille, adoptée en 2001, traduisait un projet global de développement durable à travers 8 orientations stratégiques: Conforter le pôle cornouaillais de la pêche; Rapprocher la Cornouaille des grands réseaux d'échanges; Créer les conditions favorables à un développement territorialement homogène de l'emploi et des entreprises; Soutenir l'agriculture et l'agroalimentaire; Renforcer le développement touristique; Améliorer le cadre de vie et la gestion de l'espace (paysage et patrimoine); Renforcer l'action sociale, assurer le bien-être des habitants; Favoriser l'accès à la culture.


Dernière modification : 02 octobre 2018
  • Définition

    Un pays est :

    - un territoire caractérisé par une cohésion géographique, économique, culturelle ou sociale,
    - un lieu d'action collective qui fédère des communes, des groupements de communes, des acteurs socio-économiques (…) autour d'un projet commun de développement,
    - un niveau privilégié de partenariat et de contractualisation qui facilite la coordination des initiatives collectives en faveur du développement local.