Media > Publications > Le Baromètre - L'actualité économique de Cornouaille - n°14 - juin 2019

Le Baromètre - L'actualité économique de Cornouaille - n°14 - juin 2019

Le Baromètre - L'actualité économique de Cornouaille - n°14 - juin 2019
Auteur : QCD - QUIMPER CORNOUAILLE DEVELOPPEMENT, CCI METROPOLITAINE BRETAGNE OUEST-DELEGATION DE QUIMPER (CCIMBO)
Date : juillet 2019

La double page centrale est consacrée à la consommation des ménages en Cornouaille.

Les données de l'observatoire de la consommation et du commerce (OECC) permettent d'évaluer le potentiel de consommation des Cornouaillais. Qui consomme quoi, où et pour combien ?
4 000 ménages finistériens ont été interrogés par téléphone pour répondre aux questions sur leurs habitudes de consommation : quels achats ? Dans quels commerces? A quelle fréquence ? Et pour quel montant ? 110 000 achats portant sur 36 produits de grande consommation ont été analysés.

Voici les principaux enseignements de la dernière enquête :
• Les dépenses de la population cornouaillaise s'élèvent à 2,019 milliards d'euros par an, contre 5,3 milliards d'euros pour l'ensemble du Finistère. La moitié de ces dépenses (1,011 milliards d'euros) est consacrée aux achats alimentaires et de produits d'entretien. Viennent ensuite l'équipement de la personne (17 % des dépenses), les biens culturels (12 %), les achats de mobilier, d'électroménager ou de décoration (9 %), puis la catégorie du bricolage, jardinage (8 %) et enfin les services divers (5 %).
• Pour l’alimentaire, les ménages cornouaillais font très majoritairement leurs courses en grandes surfaces (supermarchés, hypermarchés, hard discounts). Les grandes surfaces spécialisées sont quant à elles choisies pour les achats d'équipement de la maison : mobilier, électroménager (64 %), jardinage ou bricolage (84 %). Les Cornouaillais achètent vêtements et chaussures dans des boutiques de moins de 300 m² (49 % des achats). Enfin les biens culturels (livre, musique, papeterie) sont principalement acquis dans des grandes surfaces spécialisées (44 %), mais également dans les commerces de moins de 300 m² (19 %), les grandes surfaces alimentaires (19 %) et la vente à distance (16 %).
• Quimper Bretagne Occidentale est le premier pôle commercial de Cornouaille : 844 millions d'euros sont dépensés dans ses commerces. Il est suivi par Quimperlé Communauté (282 millions d'euros), Concarneau Cornouaille Agglomération (266 millions d'euros) et le Pays Bigouden Sud (216 millions d'euros).


puce Toutes les publications