Accueil > Actualité > Marketing territorial/Stratégie d’attractivité : construction d’une démarche partagée à l’échelle de la Cornouaille

Marketing territorial/Stratégie d’attractivité : construction d’une démarche partagée à l’échelle de la Cornouaille

L’attractivité est aujourd’hui un enjeu partagé par l’ensemble des acteurs publics et privés. Face à des collectivités voisines qui se structurent, il est nécessaire de mieux communiquer sur l’offre cornouaillaise. Les Cornouaillais ont en effet besoin de trouver du sens à leur implication sur leur territoire.

La mise en place d’une véritable stratégie d’attractivité en est un des leviers. Elle aura un impact économique, financier, social, culturel, touristique et technique, par la création d'emplois et l’arrivée de nouvelles populations (habitants, entrepreneurs, cadres, salariés…), mais également la stimulation des secteurs, des filières et des savoir-faire d’excellence.

Le but de la démarche de marketing territorial est de positionner la Cornouaille en valorisant les atouts et les facteurs d’attractivité spécifiques de la Cornouaille.  La construction d’une stratégie partagée, facilement appropriable par les acteurs institutionnels et économiques doit permettre un positionnement distinctif afin de promouvoir le territoire à l’extérieur et déclinable sur l’ensemble de la Cornouaille. 

C’est l’objectif fixé dans le lancement d’une assistance à maîtrise d’ouvrage en juillet 2017. Elle a été présentée lors du réseau des développeurs économiques du 5 octobre dernier. La stratégie d’attractivité doit être co-construite avec les acteurs du développement. C’est pour cette raison qu’à chaque phase de son élaboration, ils seront associés afin de mieux percevoir leurs besoins et la manière dont  l’appropriation de ce travail de fond se déclinera en Cornouaille.

Pour rappel, l’objectif de l’AMO est de : 

  • définir le positionnement de la Cornouaille,
  • élaborer la stratégie en la partageant avec l’ensemble des parties prenantes, publiques et privées de Cornouaille,
  • établir un plan d’actions opérationnelles à réaliser avec les partenaires (EPCI, Technopoles et Chambres consulaires notamment).

Ce travail devra s’attacher à avoir un regard particulier sur les filières majeures du territoire (aliment, maritime, tourisme), et proposer des pistes pour identifier la valeur ajoutée des leviers que représentent le numérique, la transition énergétique et services aux entreprises dans la stratégie, vecteurs de développement pour les territoires.


Dernière modification : 12 décembre 2018
puceToute l’actualité

  • Marketing territorial et aménagement du territoire

    Michel Bolloré
    Responsable pôle Marketing territorial et aménagement du territoire

    +33 (0)2 98 10 34 02