Accueil > Actualité > 360 Possibles – Le Grand Frisson! [29/11/2018]

360 Possibles – Le Grand Frisson! [29/11/2018]

 

360 Possibles – Le Grand Frisson ! C’est quoi ? 

« 360 Possibles, est une « boite à outils » où chaque participant vient puiser ce dont il a besoin, au sein de sa propre organisation, pour réussir sa transformation. » - 28/29 noveùbre 2018 , Rennes

L’innovation plonge ses racines dans les émotions et les démarches les plus positives. C’est la peur qui s’invite au rendez-vous de l’innovation 2018!

 2 collègues de l'équipe projet Attractivité de la Cornouaille ont participé à une des journées (le 29/11/2018) de 360 Possibles cette année. Alors on partage cette édition 2018 avec vous!  

 

Deux jours de découvertes, d’échanges et de pratiques pour mieux comprendre et s’approprier les outils du travail collaboratif et des nouvelles formes de management.

Les témoignages de praticiens enthousiastes et de précurseurs audacieux offrent de nombreux exemples de transformation et permettent aux participants d’identifier quels outils semblent les plus adaptés à leur situation et à leur volonté de changement. Les ateliers pratiques précisent le chemin à suivre et permettent de repartir, dès le lundi suivant, avec les moyens de poser les premières pierres de ces méthodes et retours d’expériences partager avec bienveillance !

Cet évènement est organisé & imaginé par Bretagne Développement Innovation, l’agence du développement économique du Conseil régional de Bretagne. "Le courage est le juste milieu entre la peur et l’audace - Aristote" (citation choisie par BDI).

Bilan sur l’édition 2018

2 jours, 2 300 participants, 45 Conférences, 10 Master class, 50 Ateliers, 6 Sessions de Reboot Camp, 1 Dîner d’exception sur le thème de la peur, 1 Jardin des startups #breizhacking, des dessinateurs qui synthétisent les conférences, lab et master class (visuels dans l'actu).

Le jardin des startups #breizhacking invitées par BDI : France is fun (Laurianne LE COSSEC) à retrouver dans la brochure Invest in, ID city Concarneau (civic tech).

Nos expérimentations

La peur du changement… Frein ou levier d’accompagnement ?

Carolle Perraud, Rêvell'Action

L’animation est inspirée d’une véritable expérience personnelle (5 ans en tant que manager du changement) au sein d’une collectivité en perpétuelle évolution. Transformation radicale au sein de la structure, peur du changement (élection, fusion, augmentation de la masse salariale de 25 à 1600 agents en 8 ans, …). Un basculement et une succession de changements qui ont permis de progresser vers des possibles, (comment ?), mais aussi des freins, des arrêts, (pourquoi ?) … dans le développement du projet.

L’idée est de démontrer l’impératif d’accompagnement des équipes au chargement. « On ne saurait changer ce que l’on n’accepte pas » CG Jung.

Les abeilles reines de l’organisation collaborative 

Henry Duchemin, Melilot consulting 

Principe de la bio inspiration ++ (projet commun, partagé, explicite ; logique contributive ; partage systématique des informations ; Intelligence collaborative)

Mais différence entre le process homme/abeille = le sens.

J’ai confiance en ma peur

Yves Peigné, Pegasus leadership

La notion de RISQUE n’appartient pas exclusivement à l’environnement des opérations spéciales militaires. Chaque leader, chaque entrepreneur et tout un chacun peut se retrouver face à une situation devant laquelle : -    il ne sait pas/plus faire -    il ne peut pas/plus faire -    il ne veut pas/plus faire. L’exposition au stress dans la durée demande une préparation collective et personnelle organisée qui peut se transposer à la vie de l’entreprise, soumise en permanence à l’ambiguïté, l’incertitude, la volatilité et la complexité.

Lors de cette conférence, on partage l’expérience de la préparation mentale et physiologique de ces situations d’inconfort dans la durée : comment se créer durablement un écosystème basé sur la CONFIANCE et non sur la PEUR.

« Aimez vos hommes mais ne leur dîtes pas »

Travail à distance : implications pour les territoires et les travailleurs

Clément Marinos, Maître de conférences chez Université Bretagne-Sud - IUT de Vannes

Les métiers qui travaillent avec l’information, l’informatique, les TIC sont particulièrement affectés par le numérique.  Phénomène qui s’est développé avec celui de l’externalisation croissante des entreprises. Les mutations en cours conduisent à un changement de modèle : on est passé de la réussite des yuppies (traders, finances, salariés de grands groupes) à entreprenariat, travail indépendant dans le domaine des services.

  • « location independant worker », travailleurs solitaires mais en recherche de sociabilité
  • Les nouvelles organisations du travail : les entreprises éclatées (full remote companies)
  • Les nomades numériques (digital nomad)
  • Les workation (travacances)

Pour faire face à cet afflux de travailleurs solitaires, les espaces de travail partagés se multiplient, y compris dans les territoires les plus reculés, les moins accessibles … Sensibles aux réseaux sociaux (canal de communication par excellence), l’accès au haut débit est une condition sine qua none. La porte d’entrée pour les attirer et les retenir: lieux de co-working. Cette population est sensible au cadre de vie, à la qualité de vie, à l’environnement, à « l’exotisme ».

Soyez confiant.e.s : plantez-vous !

Maiwenn Vivier & Suzon Beaussant, Evolud

La culture française (Descartes et Kant) est basée sur le fait que l’échec est mal vu et souvent associé à l’individu. Dans d’autres cultures (ex: US) l’échec est vu comme un moyen d’apprendre, de progresser, de s’adapter. On est même plus fort, plus expérimenté après un échec. Lors des ateliers Cornouaille attractive, nous avons souvent évoqué le « droit à l’échec »…

En conclusion, il faut changer son regard sur l’échec. Pensez différemment: les scientifiques vivent l’échec comme une normalité, une phase dans l’avancée du projet ; lorsqu’on se plante: c’est que l’on a osé… On a donc vaincu sa peur !

Pour réussir vos projets de transformation, donnez-leur du sens et de l’âme

Lionel Algarra, François Plaquet, Erdyn Atlantique

Le dirigeant incarne l’ambition stratégique qui pourra impulser une réelle dynamique collective. Pour réussir, il faut embarquer le plus grand nombre dans l’aventure. Tous doivent avancer en confiance, quelle que soit leur appétence au changement et à la prise de risque, tout en prenant en compte les sensibilités de chacun (les différents « cerveaux »). Pour arriver à destination, il faut construire la feuille de route, avoir un cap, mais il faut aussi savoir tirez des bords.  

Savoir dire MERCI et BRAVO à vos équipes !

"Il n’y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va"

Effectuation & agilité : stratégies pour tirer parti d’un monde incertain ! 

Guillaume Chevalier & Karine Sabatier, Le shift  

Dilemme de l’innovateur : inventer c’est prendre le risque de remettre en cause le modèle existant.

Devise: think big, start small... but start bordel !

Aménagement des espaces de travail pour favoriser la créativité et l’innovation

Good morning creativity https://www.goodmorningcreativity.com/ 

La transformation des espaces de travail est un phénomène à la mode ses derniers années. Nous trouvons partout des photos des espaces design et ca donne envie d’y travailler. Mais est-ce ca marche? Est-ce que l’espace VIP et la cafétéria scandinave nous aide à mieux travailler, imaginer et innover? Comment créer un lieu de travail qui transforme entièrement votre organisation et favorise la créativité, le travail en mode projet et simplifie votre processus d’innovation?

Ne pas céder aux modes. L’espace de créativité doit être adapté au processus d’innovation de l’entreprise. Le mobilier doit être intelligent et ingénieux. Accompagner les collaborateurs dans l’usage de ce mobilier. 

Lieux inspirant, liens innovants

Sabrina Millien, La Colloc (Lorient)

Un tiers lieu au service d’une communauté. La Colloc, Lorient est un espace de coworking atypique de 1400m2. La Colloc représente une communauté éclectique de 350 membres actifs, le projet mise sur la collaboration pour réinventer le travail. Succès vertigineux garanti : le rêve de quatre Lorientaises est devenu une entreprise florissante, prête pour une nouvelle phase de développement, deux ans seulement après son lancement. Entre responsabilités inédites et décisions importantes, pas facile de suivre ce bureau qui pousse si vite ! Le projet de franchise est en cours de lancement en 2019 !

Phygital, avenir du digital

Jean-Baptiste de Bel-Air, Steeple 

"Phygital": mot valise constitué de physique et digital. Les entreprises du phygital ont 1 pied dans le physique et 1 pied dans le digital. En effet la digitalisation à marche forcée des entreprises se fait parfois au détriment des moins connectés qui restent sur le carreau. Alors, au final, la communication phygitale ne serait-elle pas le meilleur moyen de moderniser sans discriminer ? Le purement digital ne fonctionne pas, il faut aussi être dans l’expérience, dans le monde réel.

Intégrer sa mission dans une dynamique de territoire, facteur de réassurance ?

 Kévin Le Goff, Swenson House

Le facteur de réassurance est illustré ici dans la communauté Swenson House. L’environnement qui dynamise le projet est une communauté homogène (130 personnes à la création de la société) basée sur des valeurs partagées (cadre de vie, philosophie, glisse, voyage…) malgré la distance (monde entier). La communauté agit comme  un « think tank ». C’est elle qui motive la création de produits : magazine, interviews, rencontres, offres d’expériences …). Swenson House est basé à Audierne, Cornouaille. En projet, une expérience à 360° incluant l’hébergement qui faisait défaut jusqu’à présent. Des membres de la communauté, dont un étranger, sont devenus financeurs du projet à venir.

La communauté ça rassure !

Parler vrai, parler girafe

 Lise Guilbert, Lexis

Principes de communication non violente pour améliorer la communication et donc le travail collaboratif et participatif.La girafe?

  1. Animal ayant le plus gros cœur. Empathie (donner des conseils n’est pas la solution. Seule la personne peut trouver la solution à sa situation. Lui poser des questions ouvertes).
  2. Animal le plus grand. Prendre du recul. Principe de non jugement (ie éviter de coller des étiquettes). Aller à la discussion, ne pas éviter le conflit à tout prix.
  3. Animal qui pollinise les arbres. Notre comportement impacte celui des autres (si on sourit, cela incite les autres à sourire en retour). On ne peut changer que soi-même, pas les autres.
  4. Sa langue est à l’épreuve des épines. Etre bienveillant et empathique. Ne pas se sentir visé quand l’autre exprime quelque chose de négatif.
  5. Aucune n’a le même pelage. Le bon sens n’existe pas. Chacun est différent.

Ces méthodes demandent de la formation et de la pratique. A lire La communication non-violente en entreprise, F. Keller

Alors 360 Possibles, c’est une expérience à vivre, un enrichissement en termes de savoirs, de rencontres, et d’échanges (entreprises, communication, start-up), de nouveaux concepts , de pédagogie, d’humilité…MERCI ET BRAVO à 360 possibles !

Vivez VOTRE 360 Possibles 2018 en 1:29 min


Dernière modification : 29 janvier 2019
puceToute l’actualité